Danone: freiné par des propos d'analystes sur WhiteWave.

le
1

(CercleFinance.com) - Danone ne grappille que 0,1% et sous-performe ainsi nettement le CAC40 (+1,7%), alors que des analystes comme ceux de Credit Suisse ou d'Oddo se montrent plutôt réservés à propos de l'acquisition de WhiteWave annoncée la veille par le groupe agroalimentaire.

Credit Suisse rehausse ainsi de 5% son objectif de cours sur Danone à 59 euros, mais réaffirme son opinion 'sous-performance' au lendemain de l'annonce de cette opération pour 12,5 milliards de dollars.

S'il déclare percevoir la logique commerciale, il dit rechigner un peu sur la valorisation qui lui 'parait plus appropriée à un spécialiste en nutrition ou en produits sans ordonnance qu'à une activité qui génère 25% de son chiffre d'affaires à partir du lait liquide'.

Credit Suisse pense aussi que l'objectif d'économies de coûts semble ambitieux et qu'il 'est pertinent de se demander pourquoi la direction de WhiteWave est heureuse de vendre à une prime de seulement 19% par rapport au dernier cours de clôture'.

De son côté, Oddo, qui reste 'neutre' sur le titre avec un objectif de cours laissé à 60 euros, considère que cette acquisition est plus positive pour la planète (la cible vend notamment des produits biologiques, sans OGM, du lait végétal, etc) que pour les actionnaires de Danone.

Il note que 'pour atteindre les 7,1% du WACC (coût moyen pondéré du capital), il faut encore quelques années de croissance à 10%', ce qui est jugé 'long et incertain' et constitue, à ses yeux, un facteur de destruction de valeur pour l'actionnaire.

Le bureau d'études ajoute que la concrétisation des synergies anticipées n'est pas sans risque, que l'offre de produits de WhiteWave risque de 'cannibaliser', pour partie, celle de Danone en Europe et que l'opération va déséquilibrer le bilan du groupe.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dchatene il y a 5 mois

    C'est surtout la moralité du pdg de danone qui freine les "évaluations" de ces analystes !!!