Danone-Franck Riboud passe la main mais reste président

le
0

* Franck Riboud était PDG de Danone depuis 1996 * Emmanuel Faber nommé DG du groupe à partir du 1er octobre * Les administrateurs se dotent d'un comité stratégique (Actualisé avec détails, commentaires) PARIS, 2 septembre (Reuters) - Danone DANO.PA a annoncé mardi la dissociation des fonctions de président et de directeur général à compter du 1er octobre et le départ de Franck Riboud de la direction générale du groupe confronté à d'importantes difficultés en Asie et en Europe. Franck Riboud (58 ans), qui avait succédé à son père Antoine à la tête de l'entreprise en 1996, restera dans le groupe en tant que président du conseil d'administration, tandis que la direction générale reviendra à Emmanuel Faber, 50 ans, actuel directeur général délégué. Ce changement de gouvernance intervient au moment où le numéro un mondial des produits laitiers frais et de l'eau peine dans les produits laitiers en Europe et la nutrition infantile en Asie et où les investisseurs s'interrogent sur sa capacité à conserver son indépendance. En juillet dernier, il avait assuré travailler à un plan destiné à assurer sa croissance de long terme, tout en niant avoir entamé une revue stratégique de ses actifs. ID:nL6N0Q012Z L'évolution de gouvernance "répond au souhait de Franck Riboud de se concentrer sur les grandes orientations stratégiques de Danone à moyen et long terme et de préparer dans les meilleures conditions sa succession à la tête de l'entreprise", souligne l'entreprise dans un communiqué. Pour Pierre Tegner, analyste de Natixis, "tout ceci ne peut que faciliter l'amélioration de l'exécution opérationnelle". Cette décision démontre, selon lui, "la grande lucidité, le pragmatisme et surtout le courage de Franck Riboud", mais elle reflète "peut être aussi le fait que la menace vis-à-vis de l'indépendance de Danone est prise au sérieux par le top management". En 2005, le gouvernement français avait volé au secours du groupe face aux menaces d'OPA de l'américain Pepsico PEP.N . "Franck Riboud a fait un travail formidable, il a transformé le groupe, mais il était probablement temps qu'il passe la main", souligne pour sa part Jon Cox, analyste de Kepler-Cheuvreux. Danone est selon lui dans une phase difficile de son histoire et Franck Riboud, en prenant la présidence, pourra se concentrer sur les questions stratégiques. Le conseil d'administration a ainsi décidé de se doter d'un comité stratégique animé l'actuel PDG. Franck Riboud avait rejoint Danone en 1981, neuf ans après la fusion entre Gervais Danone et BSN (Boussois-Souchon-Neuvesel), l'entreprise fondée par son père. "J'ai proposé la dissociation des fonctions de président et de directeur général et l'accession d'une nouvelle génération à la direction de Danone", explique le PDG de Danone. Emmanuel Faber a quant à lui rejoint le groupe en 1997 et assurait la fonction de directeur général délégué depuis 2008. Il avait été nommé vice-président du conseil d'administration en 2011. En Bourse, avant ces annonces, l'action Danone a clôturé à 53,73 euros (+0,34%), pour une capitalisation boursière de 34,59 milliards d'euros. Le communiqué: http://bit.ly/1vJ8n4t (Matthieu Protard et Dominique Vidalon, édité)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant