Danone achète des sites de production en Nouvelle-Zélande

le
0
DANONE ACHÈTE DES USINES DE LAIT EN POUDRE EN NOUVELLE-ZÉLANDE
DANONE ACHÈTE DES USINES DE LAIT EN POUDRE EN NOUVELLE-ZÉLANDE

WALLINGTON (Reuters) - Danone rachètera des usines de lait en poudre en Nouvelle-Zélande pour répondre aux conséquences d'une rupture de contrat avec la coopérative laitière Fonterra.

Le groupe agroalimentaire français a porté plainte contre Fonterra en début d'année pour obtenir réparation après une fausse alerte aux produits contaminés lancée l'été dernier par la coopérative.

Danone a convenu, par le biais de sa filiale locale Nutricia, de reprendre l'usine de séchage de Gardians et celle de mélange et de conditionnement de Sutton Group, ce qui doit lui permettre de préserver et même d'augmenter les exportations de produits pour nourrissons vers la Chine dont la demande est particulièrement élevée.

"Cette transaction apportera à Nutricia une importante capacité de séchage de lait, ainsi qu'un accès à une offre de lait frais sur le long terme", explique Nutricia, sans donner de précisions financières.

Le site de Gardians produira les marques Karicare et Aptamil de Danone, vendues en Nouvelle-Zélande et exportées vers l'Australie, Hong kong, Taïwan et la Chine.

La Nouvelle-Zélande, mais aussi l'Australie, sont actuellement le théâtre d'une "ruée vers l'or blanc" de la part de multinationales soucieuses d'alimenter la Chine en produits laitiers pour les nourrissons.

(Naomi Tajitsu, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant