Daniel Carder, l'homme qui a prouvé que Volkswagen mentait

le
0
Daniel Carder est l?homme qui a mis à genou Volkswagen.
Daniel Carder est l?homme qui a mis à genou Volkswagen.

La bombe qu'il a allumée sans même le savoir avait une mèche longue, très longue? Daniel Carder est l'homme qui a mis à genou Volkswagen. Ce chercheur totalement inconnu du grand public est le directeur du Centre pour les émissions, les moteurs et les carburants alternatifs. Cet obscur institut dépend de l'université de Virginie-Occidentale, un établissement bien éloigné de la « Ivy League » américaine avec sa bien modeste 175e place dans le dernier classement des meilleures « facs » américaines établi par le National Universities Rankings. Avec un tel CV, Daniel Carder n'aurait donc jamais imaginé faire vaciller le premier constructeur automobile mondial et menacer l'avenir des grandes marques allemandes de voiture. Surtout avec une étude qu'il qualifie aujourd'hui encore de « plutôt modeste » et dont les conclusions ont été rendues publiques il y a plus d'un an?

Le scandale qui ébranle le géant de Wolfsburg est parti d'une simple requête du Conseil international pour un transport propre (ICCT). Cette ONG a débloqué en 2013 un modeste budget de 50 000 dollars pour effectuer des tests afin de connaître les émissions réelles de véhicules diesel européens vendus aux États-Unis. L'association voulait ainsi vérifier la véracité de plusieurs études publiées sur le Vieux Continent qui montraient que certaines voitures polluaient bien plus que prévu.

Laboratoire mobile

Daniel Carder a vite remporté...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant