Damas se félicite des propos de Fabius sur le rôle de son armée

le
1
    BEYROUTH, 27 novembre (Reuters) - Le ministre syrien des 
Affaires étrangères s'est félicité vendredi des propos tenus un 
peu plus tôt par son homologue français, Laurent Fabius, selon 
lequel l'armée syrienne pourrait être associée à la lutte contre 
les djihadistes de l'Etat islamique.  
    "Si Fabius compte vraiment coopérer avec l'armée syrienne et 
avec les forces au sol qui combattent Daech, nous en sommes 
ravis, mais cela suppose un changement fondamental" de la 
politique de la France à l'égard de Damas, a déclaré Walid al 
Moualem, lors d'une conférence de presse organisée à Moscou.  
    Evoquant l'envoi de forces terrestres en Syrie, Laurent 
Fabius a jugé vendredi que ce serait "complètement 
contre-productif". "Mais des forces au sol doivent être à la 
fois des forces syriennes de l'Armée libre, des forces arabes et 
pourquoi pas des forces du régime (syrien) et des Kurdes, 
également", a-t-il ajouté.   
    L'entourage du chef de la diplomatie française a par la 
suite précisé que cette option n'était envisageable que dans le 
cadre d'un processus de transition dont Bachar al Assad serait 
exclu.   
     
 
 (John Davison, Jean-Philippe Lefief pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bordo le vendredi 27 nov 2015 à 17:32

    C'est bon de manger son chapeau M. Fabius ? On ne frappera pas en Syrie". "On frappe en Syrie. "On ne parle pas avec Bachir". On parle à Bachir. C'est ce qui s'appelle avoir une vision exacte. Surtout ne pas mettre Fabius ministre du travail !