Damas promet de respecter l'ultimatum de l'ONU

le
0
Le régime a annoncé pour jeudi matin la fin de ses opérations militaires, jour de l'ultimatum fixé par l'ONU pour un cessez-le-feu total. Mais les États-Unis ont jugé peu crédible cet engagement alors que les combats se poursuivent sur le terrain.

La Syrie pourra faire jeudi matin la démonstration de sa bonne volonté. Damas a promis mercredi après-midi de respecter l'ultimatum de l'ONU et de cesser ses opérations armées dès 6 heures, heure locale. «Après que nos forces armées ont mené à bien leur mission de combattre les actions criminelles des groupes terroristes et d'affirmer le contrôle de l'Etat, elles décident de mettre fin à cette mission à partir de jeudi matin», a indiqué le ministère de la Défense syrien. Il a toutefois érigé aussitôt des garde-fous. L'armée sera prête «à répondre à toute agression des groupes terroristes armés». Les insurgés doivent eux aussi déposer leurs armes jeudi, ce qu'ils ont promis de faire à plusieurs reprises .

Kofi Annan a voulu voir dans l'annonce de Damas une chance pour son plan. «Si tout le monde respecte le cessez-le-feu, je pense qu'à partir du jeudi 12 avril, nous devrions voir une nette amélioration de la situation sur le terrain», a-t-il déclar

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant