Damas promet d'étudier un document remis par l'Onu à Genève

le
0
 (Actualisé avec contexte) 
    GENEVE, 23 mars (Reuters) - Le chef de la délégation 
gouvernementale syrienne aux négociations de Genève a promis 
mercredi d'examiner un document remis par l'envoyé spécial des 
Nations unies, Staffan de Mistura, une fois rentrée à Damas. 
    "Nous avons reçu une lettre qui sera étudiée quand nous 
serons retournés à Damas", a déclaré, Bachar Djaafari, après un 
entretien avec l'émissaire de l'Onu. 
    "Ce document sera minutieusement examiné une fois que nous 
serons retournés dans la capitale et nous y répondrons au début 
du prochain round de discussions", a-t-il poursuivi, sans en 
préciser la nature. Bachar Djaafari a également affirmé que 
certains des auteurs des attentats de Bruxelles avaient combattu 
en Syrie.  
    Staffan de Mistura avait annoncé la veille son intention de 
chercher des points de convergences dans les solutions proposées 
par Damas et par l'opposition pour mettre fin au conflit. S'il y 
parvient, une annonce pourrait être faite jeudi, dernier jour du 
cycle de discussions en cours. Le suivant s'ouvrira 
vraisemblablement début avril. 
    Le point le plus épineux concerne le sort du président 
Bachar al Assad et l'émissaire de l'Onu à invité les parrains 
russe et américains des discussions à travailler sur ce point 
pour sortir de l'impasse. 
    Pour Assad al Zoubi, président du Haut Comité des 
négociations mis sur pied par l'opposition interrogé mardi, il 
est "évident" qu'il n'y a aucun point de convergence. 
 
 (John Irish, Suleiman al Khalidi; Jean-Stéphane Brosse pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant