Damas partiellement informé sur les frappes américaines-Assad

le
0

BEYROUTH, 10 février (Reuters) - Le gouvernement syrien reçoit par le biais d'intermédiaires, dont l'Irak, des informations sur la campagne de frappes aériennes menée par la coalition sous commandement américain contre l'Etat islamique, indique Bachar al Assad. Dans un entretien à la BBC diffusé mardi, le président syrien précise qu'il n'existe pas de coopération directe entre son pouvoir et les Etats-Unis qui mènent des opérations aériennes contre les islamistes depuis septembre. Interrogé sur une coopération indirecte, Assad explique: "il est vrai que, via des intermédiaires, plusieurs intermédiaires, l'Irak et d'autres Etats, ils nous transmettent parfois des messages, des messages généraux mais rien de stratégique". Bachar al Assad affirme que les autorités syriennes étaient informées de la campagne aérienne contre Daech avant que celle-ci soit déclenchée mais qu'elles ne disposaient pas de détails. "Il n'y a pas de dialogue" avec les Américains, note-t-il. "Il y a, disons, des informations mais pas de dialogue". (Tom Perry; Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant