Damas juge l'UE pas crédible quand elle parle de la Syrie

le
0
    BEYROUTH, 19 octobre (Reuters) - L'Union européenne manque 
de toute crédibilité pour s'exprimer sur la guerre civile en 
Syrie, ont dit mercredi les autorités de Damas en réaction à une 
condamnation lundi par l'UE des bombardements aériens sur la 
ville d'Alep, et ailleurs. 
    Les ministres des Affaires étrangères des Vingt-Huit ont 
promis d'agir en vue d'imposer de nouvelles sanctions à la Syrie 
et ont estimé que les bombardements d'Alep par les aviations 
syrienne et russe pourraient constituer des "crimes de guerre". 
    Damas a vivement réagi. "L'Union européenne est dénuée de la 
moindre crédibilité quand elle s'exprime sur la situation 
humanitaire en Syrie parce que, par le biais du soutien qu'elle 
apporte au terrorisme, elle se fait complice de la souffrance 
des Syriens", rapporte la presse officielle syrienne citant une 
source autorisée au ministère des Affaires étrangères. 
    Le régime de Damas présente comme "terroristes" tous les 
groupes d'insurgés en lutte contre le président Bachar al Assad, 
dont certains jouissent de l'appui de pays européens, des 
Etats-Unis, de la Turquie ou des monarchies du Golfe. 
 
 (Angus McDowall, Gilles Trequesser pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant