Damas frappé par un double attentat suicide

le
0
Des voitures piégées ont attaqué deux bâtiments des services de sécurité dans une banlieue de Damas, faisant 44 morts, selon le régime.

Plusieurs militaires et de nombreux civils ont été tués vendredi matin dans deux attentats suicide à la voiture piégée, qui ont visé des bâtiments des services de sécurité à Kfar Soussé, une proche banlieue de Damas, largement hostile au pouvoir de Bachar el-Assad.

Ils auraient fait 44 morts, selon la télévision d'État, qui a précisé que des kamikazes ont attaqué à quelques minutes d'intervalle un siège de la sécurité d'État et une branche d'un autre service de sécurité.

Al-Qaida au Levant

Le pouvoir syrien accuse al-Qaida d'être derrière ces attentats, les premiers du genre depuis plus de vingt ans en Syrie. Selon des témoins, une voiture aurait tenté de forcer l'enceinte du siège de l'«Amn al-dawle» et une autre a explosé devant un bâtiment des services de sécurité dans le même quartier de Kfar Sousse.

Ces attentats sont intervenus au lendemain de l'arrivée des premiers observateurs arabes envoyés par la Ligue arabe pour tenter de désamorcer la cri

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant