Damas disperserait son arsenal chimique

le
0
D'après le Wall Street Journal , les Syriens auraient réparti le gaz mortel détenu par le régime dans une cinquantaine de sites. Exactement ce que le Pentagone redoutait.

Le cauchemar des stratèges du Pentagone est devenu réalité: soumis depuis plusieurs semaines à l'éventualité de frappes aériennes contre ses infrastructures militaires, le régime syrien aurait entamé la dispersion de son arsenal chimique.

D'après le Wall Street Journal , une unité d'élite de l'armée syrienne, dite Unité 450, composante du Centre syrien d'études scientifiques et de recherches, aurait reçu l'ordre de répartir un stock estimé à 1 000 tonnes de gaz mortel. Sur plus de cinquante sites différents, dans l'ouest, le nord et le sud, voire dans l'est de la Syrie. L'ordre aurait été donné dans le but de compliquer la planification déjà ardue de frappes chirurgicales par les bombardiers et missiles américains, visant à «dégrader» la capacité d'emploi de ces armes chimiques...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant