Damas dénonce la présence de forces terrestres turques en Syrie

le
0
    BEYROUTH, 14 février (Reuters) - Le gouvernement syrien 
affirme que des forces terrestres turques sont entrées en Syrie 
samedi pour venir en aide à des groupes d'insurgés. 
    Dans une lettre au Conseil de sécurité des Nations unies, 
rendue publique dimanche par l'agence officielle de presse Sana, 
le ministère syrien des Affaires étrangères écrit qu'une 
"opération de livraison de munitions et d'armes se poursuit via 
le point de passage de Bab al Salama via le secteur syrien 
d'Azaz". 
    Azaz, au nord d'Alep, est situé à une dizaine de kilomètres 
de la frontière. 
    D'après Damas, une dizaine de pick-up équipés de 
mitrailleuses ont franchi la frontière "accompagnés d'une 
centaine d'hommes armés parmi lesquels certains appartiendraient 
aux forces turques ou seraient des mercenaires turcs". 
    Dans la même lettre, le ministère syrien dénonce les 
bombardements turcs dans le nord de la Syrie. 
    L'armée turque bombarde depuis samedi des positions tenues 
par les miliciens kurdes dans ce même secteur d'Azaz. 
    Le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu avait sommé la 
veille les Kurdes syriens des Unités de protection du peuple 
(YPG) de se retirer des secteurs situés au nord d'Alep dont ils 
se sont emparés ces derniers jours.  ID:nL8N15T061      
 
 (Tom Perry; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant