Damas dénonce l'arrivée de 150 soldats américains en Syrie

le
1
    BEYROUTH, 28 avril (Reuters) - Le gouvernement syrien s'est 
dit jeudi gravement préoccupé par des informations selon 
lesquelles 150 soldats américains auraient atterri dans le 
nord-est de la Syrie, dénonçant une "agression flagrante".  
    "Nous avons appris avec une profonde inquiétude la nouvelle 
de l'arrivée de 150 soldats américains en territoire syrien dans 
la région de Rmeilan", a déclaré un responsable syrien cité par 
l'agence de presse officielle Sana. La source de ces 
informations n'est pas précisée.  
    Lundi, le président américain Barack Obama a confirmé son 
intention d'envoyer 250 membres des forces spéciales 
supplémentaires en Syrie pour lutter contre l'organisation Etat 
islamique (EI) en soutenant les alliés locaux des Etats-Unis. 
  
    La base aérienne de Rmeilan est située dans une zone du 
nord-est de la Syrie contrôlée par les milices kurdes YPG, qui 
sont un allié capital des Etats-Unis dans la lutte contre l'EI.  
 
 (Tom Perry; Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco il y a 9 mois

    Durant la trève, les USA ont réarmé les islamistes. Ils viennent les superviser pour combattre Assad. Les Russes ne peuvent que revenir. La guerre n'en sera que plus féroce. Et ils accuseront Assad.