Damas dément avoir utilisé des armes chimiques à Alep

le
0
    BEYROUTH, 15 février (Reuters) - Le gouvernement syrien a 
"catégoriquement démenti" un rapport de l'organisation 
humanitaire Human Rights Watch (HRW) affirmant que son armée et 
ses alliés avaient utilisé des armes chimiques lors de la 
reconquête d'Alep fin 2016, rapporte la presse syrienne 
mercredi. 
    "Une source officielle au ministère des Affaires étrangères 
a confirmé que le gouvernement rejetait catégoriquement ces 
fausses affirmations", rapporte l'agence officielle Sana. 
    Dans un rapport publié lundi, HRW indiquait que les forces 
pro-Assad avaient largué des bombes au chlore "sur des quartiers 
résidentiels d'Alep en huit occasions" à la fin de l'année 
passée. 
    La Syrie et la Russie ont démenti à plusieurs reprises par 
le passé avoir eu recours à ce type d'armes et ont accusé les 
rebelles d'avoir fait usage de gaz toxiques. 
     
 
 (Angus McDowall; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant