Damas craint que l'EI détruise les vestiges de Palmyre

le , mis à jour à 19:00
0

DAMAS, 14 mai (Reuters) - L'armée gouvernementale syrienne affronte les combattants de l'Etat islamique à un ou deux kilomètres à peine des vestiges de l'antique cité de Palmyre, un site classé par l'Unesco, a dit jeudi à Reuters le directeur général des antiquités et des musées de Syrie. Maamoun Abdoulkarim a prévenu que si l'organisation djihadiste s'emparait du site, "ils détruiront tout ce qui y existe". Palmyre, aujourd'hui appelée Tadmor, est l'un des sites archéologiques les plus riches du monde antique, placé en 2013 sur la liste de l'Unesco du patrimoine mondial en péril. L'Etat islamique a diffusé plusieurs vidéos dans lequel certains de ses membres mettent à sac les cités historiques de Ninive, Nimrod, Hatra ou encore de Khorsabad, célèbre pour ses immenses statues de taureaux androcéphales ailés. "Nous prions Dieu que l'armée syrienne les repousse", a déclaré Maamoun Abdoulkarim. "Nous savons ce qu'ils vont faire. L'expérience l'a montré à Nimrod et Mossoul, il y aura un crime s'ils s'en emparent". (Kinda Makieh,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant