Damas assure qu'il respectera le cessez-le-feu, dit Kofi Annan

le
2
DAMAS ASSURE QU'IL RESPECTERA LE CESSEZ-LE-FEU, DIT KOFI ANNAN
DAMAS ASSURE QU'IL RESPECTERA LE CESSEZ-LE-FEU, DIT KOFI ANNAN

DUBAI (Reuters) - Kofi Annan a déclaré mercredi que le régime syrien lui avait assuré qu'il respecterait le cessez-le-feu avec les rebelles, censé entrer en vigueur jeudi matin.

"J'ai reçu du gouvernement l'assurance qu'il respectera le cessez-le-feu. Si tout le monde le respecte, je pense que d'ici 06h00 jeudi matin, nous devrions assister à une amélioration des conditions sur le terrain", a déclaré l'émissaire spécial des Nations unies et de la Ligue arabe.

Kofi Annan se trouve à Téhéran pour tenter d'obtenir un maximum de soutiens à son plan de paix en six points.

Après plus d'un an de répression d'un soulèvement populaire, le régime syrien s'est engagé à entamer au plus tard mardi (hier) le retrait de ses troupes concentrées dans les villes et leurs environs et à cesser d'utiliser ses armes lourdes.

Malgré cette promesse, les opposants ont encore fait état d'intenses bombardements mardi.

Lors d'une conférence de presse retransmise à la télévision, Kofi Annan a jugé important que les gouvernements de la région participent à la recherche d'une solution. Il a ajouté que l'Iran, dont la Syrie est le principal allié dans le monde arabe, pouvait faire partie de cette solution.

La République islamique a apporté son soutien au plan en six points élaboré par Kofi Annan à condition qu'il ne prône pas une mise à l'écart du président syrien Bachar al Assad.

S'exprimant aux côtés de Kofi Annan, le ministre iranien des Affaires étrangères, Ali Akbar Salehi, a déclaré: "Il faut donner au gouvernement syrien l'opportunité de procéder à des réformes sous la direction de Bachar al Assad."

Le peuple syrien doit pouvoir être libre d'exprimer ses opinions mais "dans le même temps, nous avons exprimé notre opposition à toute ingérence dans les affaires intérieures de tous les pays, y compris la Syrie", a-t-il ajouté.

Marcus George, Bertrand Boucey pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • baljo le mercredi 11 avr 2012 à 09:29

    Non! mais lui il n'est pas de la dernière averse.

  • charleco le mercredi 11 avr 2012 à 09:15

    Bachar prend tout le monde pour des c o n s.