Damas accuse Ryad de nuire à la trêve en évoquant un "plan B"

le
0
    BEYROUTH, 29 février (Reuters) - Le gouvernement syrien a 
accusé lundi le chef de la diplomatie saoudienne de nuire à la 
fragile trêve entrée en vigueur ce week-end en Syrie en évoquant 
un "plan B" en cas d'échec. 
    "Ce qu'Adel al Jubeir dit d'un plan B concernant les 
développements actuels en Syrie est guère plus qu'une illusion 
dans l'esprit du régime saoudien", a déclaré un haut responsable 
du ministère syrien des Affaires étrangères dans une déclaration 
reprise par des médias publics syriens. 
    "Les déclarations de Jubeir constituent une tentative visant 
à mettre en échec les opérations liées à la cessation des 
combats", a-t-il poursuivi. 
    Le ministre saoudien des Affaires étrangères a accusé 
dimanche la Russie et l'aviation gouvernementale syrienne 
d'avoir violé la trêve et a ajouté qu'il y aurait un "plan B" 
s'il apparaît évident que le gouvernement de Bachar al Assad et 
ses alliés ne sont pas sérieux au sujet de cette trêve. 
    "Je pense que respecter cette trêve serait un indicateur 
important du sérieux dans la volonté de parvenir à une solution 
pacifique à la crise syrienne intégrant la mise en place d'une 
autorité de transition et un transfert des pouvoirs de Bachar 
vers cette instance", a-t-il dit. 
    Entrée en vigueur vendredi à minuit, la trêve qui ne 
concerne pas les opérations contre les djihadistes de l'Etat 
islamique et du Front al Nosra semble globalement respectée bien 
que plusieurs violations aient été signalées. 
    "En gros, la cessation des hostilités tient bon, bien que 
nous ayons connu quelques incidents. Mais la 'task force' et 
tous les Etats membres du GISS (ndlr, le Groupe international de 
soutien à la Syrie) veillent à ce que cela n'aille pas plus loin 
et à faire en sorte que cette trêve se poursuive", a déclaré le 
secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, lundi à 
Genève.   
 
 (Kinda Makieh; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant