Damartex : Résultats de l'exercice 2008-2009

le
0
Communiqué

PARIS, August 31 /PRNewswire/ -- Le Conseil de Surveillance de Damartex a examiné le 31 août 2009 les comptes annuels, arrêtés au 30 juin 2009, de la société et ses filiales.

    
    Données consolidées                 2007/08   2007/08 2008/09 Variations
 
    en millions d'euros                    réel pro forma    réel    2009/08
    Chiffre d'affaires                    502,5     501,4   503,2      +0,4%
    Résultat opérationnel courant           5,5       6,1    11,4     +86,9%
    Autres produits et charges
    opérationnels                          (1,6)     (1,6)   (1,3)        -
    Résultat opérationnel                   3,9       4,5    10,1    +124,4%
    Résultat financier                     (2,3)     (2,3)   (2,0)        -
    Impôts                                 (4,0)     (4,2)    2,1         -
    Résultat des activités abandonnées     (2,5)     (2,6)   (1,0)        -
    Résultat net                           (5,0)     (4,6)    9,2         -

Avertissement : L'activité réalisée au Japon a été arrêtée et traitée par conséquent en activité abandonnée. Les programmes de fidélisation de la clientèle étaient auparavant traités en dépenses de marketing. Ils sont à présent rattachés au chiffre d'affaires en raison du changement de la norme comptable (IFRIC 13). Les données pro forma de l'exercice 2007/08 tiennent compte des retraitements ainsi occasionnés.

Activité

Le chiffre d'affaires est passé sur l'exercice écoulé de 501,4 MEUR, en pro forma, à 503,2 MEUR. Il s'est inscrit en progression de 3,2%, à données comparables[1], en dépit d'un environnement particulièrement difficile sur les derniers mois, notamment dans la vente par catalogues (affaiblissement de la demande, durcissement de la concurrence).

- La France n'a pas été épargnée par cet environnement défavorable, mais a, néanmoins, clôturé l'exercice en hausse (+1,9% à données comparables). Une performance qu'elle doit à la bonne tenue des magasins et au développement du web.

- La Belgique a été également confrontée à des conditions de marché difficiles. Son chiffre d'affaires est demeuré, cependant, pratiquement stable sur l'année (-0,1% à données comparables).

- La Grande-Bretagne a, pour sa part, renoué avec la croissance (+10,8% à données comparables) et confirmé, par là même, le bon positionnement de l'enseigne et l'efficacité des actions entreprises afin d'améliorer le service.

- Les autres pays ont connu, quant à eux, des évolutions contrastées et eu dans l'ensemble une incidence peu significative en raison de leur poids au sein du Groupe.

Résultats

Le résultat opérationnel courant est passé sur l'exercice de 6,1 MEUR, en pro forma, à 11,4 MEUR, montant équivalent à 2,3% du chiffre d'affaires, contre 1,2% l'an dernier.

- Le fait marquant est le redressement de la Grande-Bretagne, qui est redevenue bénéficiaire après avoir été lourdement déficitaire. Un rebond qui est étroitement lié à l'amélioration du service et notamment à la meilleure disponibilité des produits.

- Les résultats de la France et la Belgique se sont, en revanche, inscrits en baisse sur l'exercice bien qu'ils se soient redressés au second semestre. Leur fléchissement s'explique à la fois par les mauvaises conditions de marché et par les coûts inhérents aux investissements (campagne de publicité, recrutement de nouveaux clients, ouverture et rénovation de plusieurs magasins). Quant aux autres pays, leur contribution a dans l'ensemble peu varié d'une année sur l'autre.

Le résultat net est passé, pour sa part, d'une perte de 4,6 MEUR, en pro forma, à un bénéfice de 9,2 MEUR, en dépit des coûts résiduels de fermeture de la filiale au Japon (1,0 MEUR) et d'arrêt de la production en France et en Grande-Bretagne (0,8 MEUR).

Le bénéfice dégagé tient compte d'un solde d'impôts positif à hauteur de 2,1 MEUR, conséquence des économies, exceptionnelles, retirées de la rationalisation des structures juridiques en France (4,6 MEUR) et du désengagement du Japon (1,3 MEUR).

Situation financière

L'excédent financier net ressort à 9,8 MEUR en fin d'exercice, contre 6,8 MEUR l'an dernier à la même date, bien que les investissements aient été portés à un niveau élevé (16,3 MEUR). Son amélioration témoigne d'une nouvelle baisse du besoin en fonds de roulement et notamment d'une réduction sensible des stocks.

Distribution

Le Directoire proposera à la prochaine Assemblée Générale la distribution d'un dividende de 0,55 EUR par action, montant équivalent à celui de l'an passé.

Perspectives

La revue stratégique menée sur l'exercice écoulé a conduit le Groupe à revoir son modèle de gestion et à ajuster en conséquence ses structures et ses méthodes, avec l'objectif de restaurer sa rentabilité et de dynamiser son activité.

La réorganisation entreprise repose sur quatre principes clés, à savoir la proximité du client, la cohérence de l'offre, l'engagement des équipes et l'optimisation des processus. Elle passe notamment par une mutualisation accrue des ressources internes et une coordination centralisée des fonctions de support.

L'ensemble des achats du Groupe sera ainsi géré à l'avenir par une seule et même direction, qui aura pour mission de définir et d'harmoniser l'offre de produits et d'optimiser les conditions d'approvisionnement. De même, les systèmes d'information des différentes filiales seront coordonnés et supervisés par une direction centrale, de sorte de gagner en fluidité et en réactivité. Autre décision, les activités en phase de lancement ou de développement, telles que Damart Sport, Sedagyl, Maison du Jersey et Jours Heureux, seront regroupées au sein d'une structure dédiée et pilotées par des équipes spécifiques afin d'appuyer leur expansion.

Les premiers effets de cette réorganisation devraient être perceptibles sur les prochains exercices, sachant que les principales mesures seront effectives dans les mois à venir.

Les incertitudes économiques actuelles conduisent, toutefois, à aborder avec prudence le présent exercice.

Profil

Damartex est l'un des tout premiers distributeurs européens de vêtements et d'accessoires pour seniors. Ses canaux de distribution sont les catalogues, l'internet et les magasins, et ses principaux marchés sont la France, la Grande-Bretagne et la Belgique.

Calendrier

Publication du chiffre d'affaires du premier trimestre : 23 octobre 2009

Contacts

Damartex : Bruno Defache - Tel : +33-(0)3-20-11-45-30 / Shan : François-Xavier Dupont - Tel : +33-(0)1-44-50-58-74

http://www.damartex.com

---------------------------------

[1] Données comparables : méthodes comptables, périmètre et taux de change constants

Damartex

Contacts: Damartex : Bruno Defache - Tel : +33-(0)3-20-11-45-30 / Shan : François-Xavier Dupont - Tel : +33-(0)1-44-50-58-74


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant