Dalongeville veut faire citer Hollande comme témoin

le
0
L'ancien maire d'Hénin-Beaumont, qui sera bientôt jugé pour faux, usage de faux, détournements de fonds et fausses factures, estime que le premier secrétaire d'alors ne pouvait pas ignorer le fonctionnement occulte du PS dans le Pas-de-Calais.

«Et Hollande, que savait-il?»: c'est la dernière grenade que veut dégoupiller Gérard Dalongeville, l'ancien maire d'Hénin-Beaumont, dans son deuxième ouvrage dont Le Figaro a lu les épreuves. Une sorte de bouteille à la mer qui doit paraître une semaine avant l'ouverture de son procès en correctionnelle. L'élu déchu, qui a déjà passé près d'un an sous les verrous, a déjà prévenu: il n'est pas prêt à payer pour les autres. Or l'édile est renvoyé devant le tribunal correctionnel, avec une vingtaine d'autres prévenus, pour toute une liste de charges - faux, usage de faux, détournements de fonds, fausses factures... Les enquêteurs ont en effet mis à nu le fonctionnement délirant d'une mairie où affluaient commissi...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant