Dallas version ouzbèke à Tachkent

le
0
La fille aînée du président venge sa disgrâce à coup de révélations gênantes sur l'empire familial.

Dans la dictature ouzbèke, disons que le personnage de JR pourrait être incarné par Goulnara, 41 ans, l'aînée des deux filles du président Karimov. Depuis plusieurs années, cette diplômée de Harvard semblait gérer le gros des affaires familiales de la république postsoviétique ultracorrompue. Des affaires allant du secteur gazier à celui du coton ou de l'or, en passant par les restaurants, les boutiques chics de Tachkent ou les opérateurs de téléphonie mobile.

Mais depuis quelques semaines, c'est la disgrâce pour Googoosha - son nom de scène de chanteuse pop -, qui rêvait sans doute de remplacer Islam Karimov, son dictateur de père de 75 ans, que l'on dit malade. Forcée de se défendre, elle déballe des pans entiers de la vie familiale sur son compte Twitter, suivi par plus de 41 000 personnes. Un vrai Dallas à l'ouzbèke. Du coup, Goulnara enchaîne les mess...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant