Dallas : Au tour de Cuban de créer la polémique...

le
0
Dallas : Au tour de Cuban de créer la polémique...
Dallas : Au tour de Cuban de créer la polémique...

Mercredi, au cours d'une conférence organisée par un magazine américain à Nashville (Tennessee), Mark Cuban, le controversé proprio des Mavs, a reconnu qu'il n'était pas à l'aise avec la question du racisme et qu'il avait des préjugés sur le sujet.

« Quand je vois un gamin noir avec un sweat à capuche et qu'il est tard la nuit, je change de trottoir, a déclaré Cuban. Si je vois sur ce côté du trottoir, un type avec tout plein de tatouages sur le visage, un blanc, crâné rasé et tatoué de partout, je change à nouveau de trottoir. Je sais que je ne suis pas parfait. Nous avons tous nos préjugés mais nous devons apprendre à les contrôler. »

Malgré ces paroles ambigües, Mark Cuban ne mérite probablement pas d'être embêté par la NBA. Reste qu'au moment où la Ligue souhaite que les propriétaires de franchises donnent leur aval au sujet du départ de Donald Sterling (propriétaire des Clippers), on se dit que ce n'est pas gagné si d'autres dirigeants ont le même type d'idées que Cuban. Pour virer Sterling, il faut l'accord des trois-quarts des autres propriétaires d'équipes?

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant