Dall'Oglio : « Ça compte énormément »

le
0

Olivier Dall’Oglio, l’entraîneur de Dijon, était particulièrement ému après la victoire de Dijon contre le Paris FC lundi soir (3-0, 34eme journée de Ligue 2). Un succès qui permet au DFCO de mettre un pied et quatre orteils en Ligue 1.

Cette saison encore, au moment de débuter le championnat, il était l’un des entraîneurs de Ligue 2 les moins connus. Mais ce lundi soir, Olivier Dall’Oglio et Dijon sont quasiment en Ligue 1. En s’imposant facilement face au Paris FC (3-0, 34eme journée de Ligue 2), le DFCO a pris douze points d’avance sur le quatrième, à quatre journées de la fin de la saison. En somme, il ne manque plus qu’un point aux Bourguignons pour valider leur retour dans l’élite, quatre ans après. « Ça compte énormément, c’est toute une histoire d’un club qui évolue, se félicitait l’entraîneur dijonnais sur Eurosport après la rencontre. On l’a pris dans la difficulté mais on a bien bossé. C’est vraiment une victoire d’un collectif, de tout un club. C’est toujours un peu moi et le président qui sommes devant, mais ce soir c’est tout un club. On a construit cela sur la confiance entre moi et le président. C’est beau. »

« On va vraiment profiter »

L’ancien défenseur d’Alès et de Strasbourg a tenu à rendre hommage à son président, Olivier Delcourt, qui n’a cessé de lui faire confiance depuis son arrivée sur le banc il y a trois ans et demi, malgré plusieurs tentatives de montées manquées. « J’ai eu la chance de pouvoir travailler. J’ai des collègues qui sont plus dans l’urgence. On nous a laissés bosser, je savais que j’avais beaucoup de temps et de confiance de la part du président. Ce serait bien que tous les coachs aient cette chance », a souligné celui qui découvrira la Ligue 1 dans le costume d’un entraîneur en août prochain. « Je n’ai jamais vraiment recherché la lumière. J’avais envie de pouvoir prendre un projet. Il fallait en avoir l’opportunité. Aujourd’hui je suis dans un club qui grandit, c’est un beau projet. Il faut profiter de tout cela aujourd’hui. On va vraiment profiter. Le football c’est ça, c’est une fête. Profitons du moment présent. »
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant