Dakar : un départ sous le signe d'un coup de foudre avec l'Amérique latine

le
0
Dakar : un départ sous le signe d'un coup de foudre avec l'Amérique latine
Dakar : un départ sous le signe d'un coup de foudre avec l'Amérique latine

Le motard français Cyril Despres (Yamaha), vainqueur du Dakar 2013, a été le premier concurrent à prendre le départ dimanche à Rosario (Argentine) de la 36e édition du célèbre rallye-raid qui s'achèvera le 18 janvier à Valparaiso (Chili).Despres (5 victoires dans le Dakar) s'est élancé comme prévu à 4 h 20 locales (7 h 20 GMT), suivi de l'Espagnol Marc Coma (KTM). Les 712 concurrents du Dakar 2014 sont répartis en quatre catégories : motos (174), quads (40), autos (147) et camions (70). Soit 431 véhicules au total.La course ne commencera toutefois réellement dimanche qu'à Cordoba, deuxième ville du pays par sa population, après un parcours de liaison de 405 km depuis Rosario. Une spéciale de 180 km conduira alors les concurrents vers San Luis, dans l'ouest de Rosario.Depuis son exil en Amérique latine, il y a six ans, le Dakar paraît avoir perdu de l'éclat vu de France. Le plus prestigieux des rallyes-raids se dispute en effet à plus de 11 000 kilomètres de l'Hexagone, avec quatre heures de décalage horaire. Pourtant, c'est une erreur d'appréciation, car le Dakar vit une seconde jeunesse, porté par un continent qui raffole de sports mécaniques. "Ce n'est plus du tout la même course que durant les années Sabine", explique Etienne Lavigne, actuel directeur de l'épreuve. Alors que l'afflux de spectateurs était rare en Afrique, hormis lors des arrivées, le rallye-raid prend désormais des airs de Tour de France. L'an dernier, plus...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant