Dakar : Sébastien Loeb, le nouveau coup de griffe !

le , mis à jour le
0
Sébastien Loeb, vendredi, lors d'une des deux étapes en Bolivie. L'Alsacien est leader du classement général à l'issue de la première semaine de course.
Sébastien Loeb, vendredi, lors d'une des deux étapes en Bolivie. L'Alsacien est leader du classement général à l'issue de la première semaine de course.

Jeudi en fin de journée à Uyuni, à plus de 3 500 mètres d'altitude. Le soleil brûle la longue avenue poussiéreuse encadrée par des milliers de spectateurs bardés de jaune, de vert et de rouge, les couleurs nationales de la Bolivie. Un à un, les pilotes se présentent sur le podium, ont droit aux applaudissements et au salut du président Evo Morales. La 2008 DKR du duo Loeb-Elena vient d'arriver. Les applaudissements se font plus forts encore. L'Alsacien s'extrait de l'habitacle et multiplie les photos avec ses fans. Il vient de remporter sa troisième étape en quatre jours et un large sourire barre son visage.

« Loeb peut l'emporter » (Peterhansel)

Quelques heures plus tard, il l'assure : « Je commence à espérer aller au bout. » S'il n'a pas remporté le prologue, le nonuple champion du monde a accéléré dès la deuxième étape (la première ayant été annulée). « On trouve nos marques, sourit Daniel Elena, son copilote à Jujuy mardi dernier. L'étape se terminait par une descente, Seb s'est éclaté et a pris deux minutes sur Al-Attiyah ! » Tous les soirs, le duo qui a survolé le rallye pendant huit saisons temporise et assure que l'étape suivante « sera moins propice, avec plus de navigation ».

Le premier test, jeudi (5e étape), leur est pourtant favorable. Événement rare, Sébastien Loeb adoube Daniel Elena, son copilote, devant la presse : « Les deux premières étapes, c'était pour...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant