Dakar : quand Johnny, Sardou et Claude Brasseur prenaient la piste

le
0
Johnny Hallyday devant sa Nissan Terrano, en 2002, lors du Dakar entre Arras et Dakar.
Johnny Hallyday devant sa Nissan Terrano, en 2002, lors du Dakar entre Arras et Dakar.

La princesse de Monaco, Michel Sardou, Claude Brasseur ou encore Raymond Kopa et Jacques Anquetil : dans les années 80, le Dakar est un lieu fréquenté. Et le luxe parisien cohabite avec le fesh fesh africain, en témoigne "Jules", la Rolls Royce labellisée par Christian Dior pour la promotion de son dernier parfum. Yves Régnier, alias le Commissaire Moulin, Chantal Nobel, l'héroïne de la série Chateauvallon, ou encore Evelyne Dheliat, speakerine pas encore passée à la météo: la télé aime se montrer sur le Dakar. Tout comme les chanteurs, qui seront nombreux à participer. Daniel Balavoine le premier, concurrent dès 1983 va disparaître dans un tragique accident d'hélicoptère avec le fondateur du rallye, Thierry Sabine, en 1986. A leur tour, Sardou, comme copilote du pilote de Formule 1 Jean-Pierre Jabouille, Gérard Lenorman, comme copilote également, ou encore Johnny Hallyday, pilote par contre, en 2002 s'aligneront dans l'épreuve. L'occasion pour Johnny de lâcher une de ses phrases choc : "Si on n'avait pas perdu une heure et quart, on serait là depuis une heure et quart !"REGARDEZ Johnny Halliday sur le Dakar :Les marins et la mer de sableCaroline de Monaco et son frère le prince Albert, lui en voiture, elle en camion : en 1985, c'est le gotha mondain qui fait son apparition. Sans faire autant de bruit qu'un certain Mark Thatcher, le fils de Margaret "la dame de fer", disparu pendant six jours dans le Sahara, trois ans plus tôt....

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant