Dakar : la Bolivie et son président en fête !

le
0
L'impressionnante foule de curieux, ce samedi au cours de la 7e étape du Dakar, la première de cette édition en Bolivie.
L'impressionnante foule de curieux, ce samedi au cours de la 7e étape du Dakar, la première de cette édition en Bolivie.

Le village semble posé au milieu de nulle part. Il faut emprunter des pistes de sable pour s'y rendre de l'aéroport qui se résume à une longue piste de bitume au milieu d'une zone aride. Bienvenue à Uyuni, 10 585 habitants et une fierté sans nom pour le Dakar. "C'est le monde qui nous rend visite", explique une vieille femme, la peau brûlée par le soleil. À 3 670 mètres d'altitude, le visiteur se doit de prendre du temps pour s'habituer au manque d'oxygène. Mais pour la chaleur humaine, il suffit de se rendre dans les rues de la ville. Tout le village semble là, réuni en association ou en famille. Certains ont posé leurs tentes à même le sol, d'autres se contentent de s'asseoir sur un bout de trottoir. Tous veulent un souvenir, une photo, un autographe, un "morceau du Dakar" sourit un jeune garçon. "Merci de ne pas oublier le peuple bolivien" (Morales) Uyuni est en fête : un large podium a été monté au milieu de la ville. Les concurrents auto, les seuls à participer à cette course aujourd'hui, sont accueillis comme des héros. Les deux présentateurs, qui commentent en direct pour la foule et la télévision publique, alimentent le show qui s'étale sur plus de quatre heures. Un spectacle que personne ne veut manquer : le matin même, le président du pays, Evo Morales, s'est en effet déplacé spécialement. L'homme, très apprécié du peuple bolivien - il a été réélu à l'automne dernier - se veut simple. Au cours d'une brève conférence de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant