Dakar - Étape 7 : Mini déroule, De Villiers revient !

le
0
Le Sud-Africain De Villiers a profité de cette 7e étape pour reprendre trois minutes au général à Nasser Al-Attiyah (Mini).
Le Sud-Africain De Villiers a profité de cette 7e étape pour reprendre trois minutes au général à Nasser Al-Attiyah (Mini).

À l'assaut de l'altiplano bolivien. Ce samedi, alors que les motos et les quads profitaient d'une journée de repos, les autos ont repris la route direction Uyuni en Bolivie, troisième pays visité par le Dakar. Dans cette petite ville à 3 670 mètres d'altitude, l'ambiance est à la fête pour le second passage en deux ans du Dakar. Le président Evo Morales a d'ailleurs fait le déplacement. Sur la piste, c'est l'Argentin Orlando Terranova qui s'impose pour la troisième fois, la quatrième de sa carrière sur le Dakar. Les pilotes s'apprêtent à vivre une nuit particulière : rassemblés dans un dortoir situé dans la caserne militaire locale, ils sont privés d'assistance avant de repartir demain. AUTO : De Villiers revient sur Al-Attiyah À nouveau au cours de cette 7e étape, c'est une Mini qui s'est imposée, comme au cours des six étapes précédentes. Mais c'est chez Toyota qu'on a le sourire : De Villiers, toujours constant (il termine 6e de l'étape) reprend 3 minutes sur Nasser Al-Attiyah (6e du jour) et 7 minutes 30 sur Alrajhi. Le Saoudien termine en seconde position de la spéciale, juste devant le Néerlandais Berhard Ten Brinke. Nasser Al-Attiyah, leader du général, a confié au Point.fr avoir été "très malade". "J'ai dû m'arrêter trois fois pour vomir", explique-t-il, livide. Mais il se veut combatif et espère s'imposer demain, pour poursuivre sa série d'une victoire tous les deux jours. À noter, chez Peugeot, la 8e place de Stéphane...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant