Dakar - Bruno Famin : "Pour Peugeot, tout est à redécouvrir"

le
0
Avec Peterhansel, Sainz et Despres, Peugeot, et sa 2008 DKR, espère frapper fort lors du prochain Dakar.
Avec Peterhansel, Sainz et Despres, Peugeot, et sa 2008 DKR, espère frapper fort lors du prochain Dakar.

Le retour fait grand bruit. En janvier prochain en Argentine, Peugeot s'apprête à rugir à nouveau sur les pistes du Dakar. Le temps est loin où la 205 T16 (victoires d'Ari Vatanen en 1987 et Juha Kankkunen en 1988) puis la 405 Turbo 16 (Vatanen en 1989) s'étaient imposées sur les pistes africaines. Désormais, le rallye raid le plus éprouvant du monde se déroule de l'autre côté de l'Atlantique. Mais, comme il y a 25 ans, Peugeot veut frapper fort. Au volant de la 2008 DKR, son buggy deux roues motrices, la marque au lion a en effet placé Carlos Sainz et Stéphane Peterhansel, qui cumulent les titres sur le Dakar. À leurs côtés, Cyril Despres, cinq fois sacré en moto et qui a franchi le pas en auto. Une semaine avant la présentation de l'édition 2015 du Dakar, Bruno Famin, le directeur de Peugeot Sport, revient pour Le Point.fr sur la préparation de ce challenge avec enthousiasme. Pourquoi est-ce que Peugeot retourne sur le Dakar ? Nous faisons du sport automobile pour mener un vrai projet de marque, pour communiquer. Peugeot poursuit son développement à l'international, hors des frontières de l'Europe. Que ce soit dans les pays émergents, en Amérique latine, en Chine et en Russie, la 2008 est, ou sera, commercialisée, voire produite. Elle vient de l'être en Chine, elle le sera en Russie. Ce programme sur le Dakar vient en support à la commercialisation à l'international. ...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant