Dakar 2015, Al-Attiyah: «Je partage cette victoire avec tout le monde»

le
0
Dakar 2015, Al-Attiyah: «Je partage cette victoire avec tout le monde»
Dakar 2015, Al-Attiyah: «Je partage cette victoire avec tout le monde»

Le rideau est tombé après une ultime spéciale raccourcie à cause de la pluie. Nasser Al-Attiyah (Mini) et Marc Coma (KTM) sont les grands vainqueurs du Dakar 2015. Dans l'aire d'arrivée de Baradero, porté en triomphe par ses mécaniciens, Coma ne boude pas son bonheur. Avec cinq titres, l'Espagnol devient l'égal de Desprès, à une marche de Peterhansel.

«Je suis fier et content parce que ça a été très dur, comme d'habitude, sourit le Catalan, 38 ans. On a dû composer avec un problème qui nous a fait perdre du temps le 2e jour et changer notre stratégie de course. Il a fallu pousser, attaquer, pour récupérer le retard. On savait que les étapes marathon (NDLR: sur deux jours sans assistance) seraient la clé et elles l'ont été.» Le pilote de la KTM n°1 a en effet pris les commandes après la panne de Joan Barreda (Honda) entre Uyuni (Bol) et Iquique (Chi).

«Avec Joan et Paulo (NDLR: Gonçalves, lui aussi sur Honda), le niveau a été extrêmement haut, poursuit Coma. Et cela valorise d'autant plus ma victoire. Ils n'ont pas eu ce zeste de chance que j'ai eu, mais tout les deux peuvent gagner tranquillement le Dakar dans les prochaines années. Les gens pensaient que sans Cyril (NDLR: Desprès, passé à la voiture chez Peugeot) ce serait plus facile pour moi. Cela n'a pas été le cas.» L'an prochain, l'Ibère pourrait d'ailleurs imiter le Français et passer sur quatre roues. «C'est une chose qui me plairait dans le futur, c'est sûr, lâche-t-il. J'ai déjà passé beaucoup d'années sur une moto. Mais c'est une décision difficile que je ne peux pas prendre maintenant. Je veux d'abord profiter...»

Al-Attiyah, lui, n'aura pas trop le temps de savourer. Le Qatari sera en effet au départ du rallye du Moyen-Orient dans dix jours. «C'est vraiment un très bon moment, souffle-t-il après avoir improvisé un petit bain de foule avec un public enthousiaste en descendant du toit de sa Mini en compagnie de son copilote Matthieu ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant