Dakar 2014 : Palante, motard belge, s'est tué jeudi dans la 5e étape

le
0
Premier mort à déplorer sur l'édition 2014 du Dakar.
Premier mort à déplorer sur l'édition 2014 du Dakar.

Les organisateurs (ASO, Amaury Sport Organisation) ont annoncé aujourd'hui seulement le décès d'Éric Palante (Honda), 50 ans, qui disputait son 11e Dakar et courait avec l'ambition de gagner le classement des "malles-motos" (concurrents sans assistance). Originaire de Liège, il avait abandonné à six reprises lord d'éditions précédentes. "À 8 h 30 ce (vendredi) matin, alors que l'équipage du camion balai se portait sur la position du motard 122 afin de le récupérer, au km 143 de la spéciale de la 5e étape entre Chilecito et San Miguel de Tucuman, il a découvert le corps sans vie d'Éric Palante, pilote belge de la moto n° 122", indique un communiqué d'ASO. "Les circonstances et les causes du décès sont analysées par le juge Analia Castro de Massucco de Belen, province de Catamarca", ajoute le texte. "Aucune alerte n'est parvenue auprès des organisateurs. Éric avait été ravitaillé en eau dans l'après-midi", poursuit le communiqué. "La famille du pilote a été prévenue dans la matinée (de vendredi) par l'organisation." Palante est le 23e concurrent à trouver la mort en 36 éditions du Dakar.L'annonce du décès du motard belge, a plongé la caravane du Dakar-2014 dans la tristesse vendredi alors que l'épreuve poursuivait sa route entre Tucuman et Salta, dans l'est de l'Argentine. Ce colosse de 50 ans, de 1,90 m pour 96 kg, disputait son 11e Dakar, sur une Honda 450 CRFX Mamba, avec l'ambition de gagner le classement des "malles-motos", les...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant