Dakar 2014 - 8e étape : Roma-"Peter", la bataille des Mini aura bien lieu

le
0
Deuxième du jour, Stéphane Peterhansel se rapproche au général de Nani Roma, lui aussi pilote d'une Mini.
Deuxième du jour, Stéphane Peterhansel se rapproche au général de Nani Roma, lui aussi pilote d'une Mini.

L'ÉTAPE DU JOUR : Salta-Calama (auto) / Uyuni-Calama (moto). Hier, les motards et les "quadistes" ont vécu l'un des plus grands moments de l'histoire du Dakar. Une foule massive, enjouée, les as soutenus du premier au dernier. Après les acclamations et les cris de joie, ils se sont levés à 3 h 30 le lendemain. Après la liesse, ils ont retrouvé le calme et les aléas de la nature : alors qu'ils devaient traverser certains passages du Salar d'Uyuni - le plus grand lac salé du monde - ils n'ont pu que le contourner pour des raisons de sécurité. Alors qu'ils ralliaient pour la première fois de cette édition une ville chilienne, les motards ont retrouvé les concurrents en auto et en camion, venus depuis Salta en Argentine. Pour ces derniers, il s'agissait d'une étape de transition, comme une mise en bouche avant une journée très difficile ce mardi. AUTOS. Al-Attiyah, en attendant la grande explication. Pour une fois, Nani Roma n'a pas connu une journée de tout repos. Le leader espagnol du classement général a été victime de deux crevaisons sur sa Mini jaune. S'il concède plus de neuf minutes au vainqueur du jour, Nasser al-Attiyah, son 6e temps lui permet de se mettre à l'abri avant l'étape de ce mardi. En effet, l'Espagnol n'ouvrira pas la piste, un choix judicieux avant...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant