Dakar 2014 - 11e étape : Mini, petits arrangements entre amis

le
0
Après cette décision, Nani Roma (Mini) est, sauf problèmes mécaniques, assuré de la victoire finale.
Après cette décision, Nani Roma (Mini) est, sauf problèmes mécaniques, assuré de la victoire finale.

L'ÉTAPE DU JOUR : Antofagasta - El Salvador. Si les caractéristiques du Dakar devaient être condensées en une seule étape, ce serait celle-là. Les concurrents ont parcouru 605 km de spéciale ce jeudi, en descendant vers le sud du Chili. Au programme : un tracé caillouteux, puis des franchissements de rios, du fesh-fesh (un sable mou redoutable) et enfin les grandes dunes de Copiapo. Un décor de rêve pour une dernière grande explication sportive comme l'avaient prévu les organisateurs, ASO. Mais l'écurie Mini, avec sa stratégie, en a décidé autrement. AUTOS. La décision finale. Le Dakar a basculé en l'espace de deux jours. La veille, Carlos Sainz est forcé à l'abandon. Le vainqueur de 2010 est rapatrié en hélicoptère suite à une sortie de route. Dans la soirée, une conférence de presse est organisée et des larmes coulent sur le visage d'El Matador. Après la déception, place à l'amertume : avant le début de l'étape de ce jeudi, Stéphane Peterhansel, revenu à 2'15'' au général de Nani Roma, explique qu'il en restera là. "La tactique, c'est de respecter les positions actuelles. La partie est finie", lâche "Mister Dakar" qui n'ajoutera pas une douzième victoire finale sur l'épreuve à Valparaiso. L'ordre "vient de la haute...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant