Daimler prévoit des résultats stables en 2013

le
0
DAIMLER ATTEINT SES OBJECTIFS 2012
DAIMLER ATTEINT SES OBJECTIFS 2012

STUTTGART, Allemagne (Reuters) - Le constructeur automobile allemand Daimler a annoncé jeudi prévoir des résultats globalement stables pour cette année et laisse son dividende inchangé, après avoir atteint ses objectifs pour 2012.

"Les résultats devraient s'améliorer au second semestre 2013 par rapport aux niveaux du premier semestre", a déclaré le groupe jeudi dans un communiqué.

Le dividende proposé aux actionnaires sera de 2,20 euros, comme pour l'exercice précédent.

Le constructeur, propriétaire de la marque Mercedes-Benz, lancera notamment un nouveau modèle de Classe S au cours de la deuxième partie de l'année.

Vers 9h30 GMT, le titre prenait 2,33% à 44,01 euros à la Bourse de Francfort surperformant la hausse de 0,91% affichée par l'indice paneuropéen du secteur STOXX 600.

"Pour des raisons liées au marché et au cycle de vie des modèles, le premier trimestre devrait être le plus faible de l'année", a prévenu le directeur financier, Bodo Übber, selon le discours qu'il doit prononcer jeudi au cours de la conférence de presse annuelle de Daimler.

Bodo Übber estime par ailleurs que "40% environ" d'un programme de réduction des coûts de deux milliards d'euros au sein de la division Mercedes d'ici fin 2014 seront réalisés en 2013.

Daimler a publié un bénéfice d'exploitation (Ebit) de ses activités poursuivies en baisse de 10% à 8,1 milliards d'euros pour l'année 2012.

Le groupe avait prévenu en octobre qu'il manquerait d'environ un milliard d'euros son objectif de bénéfice opérationnel pour 2012, initialement fixé à neuf milliards d'euros.

Daimler avait également repoussé à une "date ultérieure" les objectifs de marge d'Ebit prévus pour ses divisions en 2013, de 8% pour Daimler Trucks et de 10% pour Mercedes, le second ayant été en mai 2010.

Le constructeur a en outre reconnu en juillet que le niveau peu élevé de son chiffre d'affaires en Chine n'était pas sans doute pas provisoire et mène depuis une politique agressive de ventes sur ce marché, avec pour objectif de les augmenter de moitié d'ici 2015, afin d'atteindre 300.000 unités annuelles.

En décembre, Daimler a changé son directeur des ventes en Chine, a nommé un nouveau membre en charge des opérations chinoises au sein de son conseil d'administration et a fusionné ses deux circuits de ventes, alors en concurrence, de véhicules importés et construits sur place.

Le groupe a annoncé vendredi qu'il consacrerait 640 millions d'euros à l'achat d'une participation de 12% dans le constructeur automobile chinois BAIC, ce qui porte sa valeur environ 5,3 milliards d'euros au-dessus de celle qui était prévue pour sa prochaine entrée en bourse.

Même si les ventes de Daimler en Chine ont augmenté de 15% en janvier, les consommateurs continuent à y acheter deux fois plus de véhicules Audi, filiale de Volkswagen. Les ventes de BMW étaient quant à elles supérieures de 50% à celles de Mercedes l'an dernier.

Christiaan Hetzner, Juliette Rouillon et Julien Dury pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant