Daimler et Nissan vont lancer une production commune au Mexique

le
0
NISSAN ET DAIMLER S'ALLIENT DANS LA PRODUCTION AU MEXIQUE
NISSAN ET DAIMLER S'ALLIENT DANS LA PRODUCTION AU MEXIQUE

PARIS/STUTTGART (Reuters) - Nissan et Daimler ont donné leur feu vert à la production commune au Mexique de la future génération de compactes Mercedes et Infiniti, ont déclaré jeudi des sources proches du dossier.

Les deux sociétés ont annoncé une conférence de presse pour vendredi au cours de laquelle sera précisé ce que Daimler présente comme étant sa plus importante collaboration à ce jour avec Nissan et son partenaire Renault.

Daimler et Nissan annonceront à cette occasion un "investissement substantiel" pour développer les véhicules sur une architecture du groupe allemand pour ensuite les assembler sur le site Nissan d'Aguascalientes, ville située dans le centre du Mexique.

La coentreprise détenue à parts égales par les deux entreprises, dont Reuters avait fait état en mars, permettra à Nissan d'élargir la gamme de sa marque de luxe Infiniti et à Daimler d'augmenter sa production nord-américaine.

Dieter Zetsche, président du directoire de Daimler, et son homologue chez Renault et Nissan Carlos Ghosn annonceront vendredi à 13h30 GMT un nouvel accord de coopération.

Cette nouvelle coopération dans le domaine de la fabrication sera "le plus important projet dans le cadre de la coopération mondiale entre Daimler et l'alliance Renault-Nissan", note le constructeur allemand.

Mercedes, Nissan et Renault ont mis en commun des moteurs, des usines et des plate-formes pour petits modèles et fourgonnettes depuis l'annonce d'un partenariat de grande échelle en 2010.

Ce partenariat avait été scellé par des modestes participations croisées, Daimler détenant 3,10% aussi bien de Renault que de Nissan, tandis que Renault possédait 3,10% du capital de Daimler.

Renault est pratiquement inchangé à 66,6 euros en matinée, tandis que Daimler perd 0,22% à 68,56 euros.

(Laurence Frost à Paris, Ilona Wissenbach à Stuttgart, Edward Taylor à Francfort, Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant