Dailymotion: le hongkongais PCCW renonce au rachat de la plate-forme

le
0
Dailymotion: le hongkongais PCCW renonce au rachat de la plate-forme
Dailymotion: le hongkongais PCCW renonce au rachat de la plate-forme

Le groupe hongkongais PCCW a annoncé lundi sa décision de "mettre un terme" aux discussions pour acquérir 49% de la plate-forme de vidéo Dailymotion (Orange), en raison de l'attitude du gouvernement français, qui préfère laisser le temps à un partenaire européen de se manifester."La volonté exprimée du gouvernement français de favoriser la recherche d'une solution européenne décourage la participation d?entreprises internationales. Nous avons donc décidé de mettre un terme à nos discussions avec Dailymotion et ses propriétaires actuels", explique PCCW dans un communiqué.Le ministre de l'Economie et de l'Industrie Emmanuel Macron, au nom de l'Etat actionnaire d'Orange à 24,9%, propriétaire de Dailymotion, avait demandé à Orange de ne pas accorder d'exclusivité à PCCW avant d'avoir discuté avec l'ensemble des partenaires potentiellement intéressés, dans l'idée de favoriser une solution européenne.L'opérateur Orange, propriétaire de Dailymotion, avait cependant précisé que le groupe "n'était pas en négociations exclusives avec qui que ce soit", tout en expliquant "ne pas être hostile à l'entrée d'un partenaire stratégique pour accompagner et accélérer le développement de Dailymotion".Orange contrôle Dailymotion depuis 2012 et cherche activement un partenaire en mesure de financer la croissance de cette plate-forme de vidéos en ligne, rivale de YouTube, et d'assurer son développement hors d'Europe.Bercy a réagi lundi en indiquant que la demande à Orange de ne pas entrer en négociations exclusives était "une décision avisée d'actionnaire qui a permis d'ouvrir avec plusieurs offreurs potentiels des discussions".Si, aux yeux de Bercy, PCCW "demeure un partenaire crédible et de qualité aux yeux du gouvernement", "Orange poursuit des discussions et travaux qui conduiront à soumettre en temps voulu au conseil d'administration les solutions ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant