Dailymotion : «le gouvernement d'accord avec Montebourg», assure Vallaud-Belkacem

le
0
Dailymotion : «le gouvernement d'accord avec Montebourg», assure Vallaud-Belkacem
Dailymotion : «le gouvernement d'accord avec Montebourg», assure Vallaud-Belkacem

Qui a pris la décision de bloquer le rachat de Dailymotion, filiale de France Telecom/Orange, par Yahoo ? Jeudi matin, le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg, présenté comme le responsable de ce veto, a assuré à la sortie du Conseil des ministres que la décision avait été prise «en relation avec Pierre Moscovici», son collègue de l'Economie et des finances. Quelques heures plus tard, celui-ci a démenti cette implication lors d'une conférence de presse : «Ce n'est pas un dossier dans lequel j'ai été particulièrement impliqué», a-t-il déclaré, ajoutant : «Nous avons eu une conversation à ce sujet mais qui est restée extrêmement générale, il n'y a pas eu de réunion, de décision conjointe sur ce dossier».

La porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, a assuré jeudi que la position d'Arnaud Montebourg sur le dossier Dailymotion était celle de tout le gouvernement. Une façon de mettre fin immédiatement au début de polémique lié à d'éventuelles divergences au sein de l'exécutif. «La position qu'a développée Arnaud Montebourg est celle du gouvernement», a déclaré Najat Vallaud-Belkacem devant la presse à l'issue du Conseil des ministres, jugeant qu'il était «souhaitable de défendre comme il l'a fait un partenariat équilibré, à 50-50» avec le géant américain de l'internet Yahoo, quitte à faire échouer le projet de rapprochement.

«C'est dans l'intérêt de l'entreprise, c'est dans l'intérêt de la France», a-t-elle insisté, estimant que si Dailymotion s'était engagée «dans un partenariat déséquilibré», elle aurait fini «par être avalée par Yahoo». Quant à la réaction de Stéphane Richard, le PDG de France télécom/Orange, la maison mère de Dailymotion, qui s'est élevé contre l'ingérence de l'Etat dans cette affaire, elle «lui appartient», a simplement déclaré le porte parole du gouvernement. «Nous avons à jouer notre rôle d'Etat stratège», d'autant que...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant