Dailymotion devrait rester tricolore sous la direction de Vivendi

le
0
Dailymotion devrait rester tricolore sous la direction de Vivendi
Dailymotion devrait rester tricolore sous la direction de Vivendi

Avec l'entrée en négociations exclusives d'Orange et Vivendi consécutive au dépôt d'une offre de ce dernier sur Dailymotion, cette pépite tricolore semble devoir rester dans le giron d'un groupe français, à la satisfaction du gouvernement.Vivendi souhaite acquérir 80% du capital de Dailymotion pour un montant de 217 millions d'euros, le groupe de médias ayant officialisé son offre mardi dans la matinée, au lendemain de l'abandon des discussions de rachat de la plateforme de vidéos par le groupe hongkongais PCCW.Orange conserverait, en cas de succès des négociations, seulement 20% du capital de la plateforme internet de vidéos, valorisée dans l'opération à hauteur de 265 millions d'euros.En juin dernier, des discussions, engagées entre l'opérateur historique et la société de télévision payante Canal+ (groupe Vivendi) pour une prise de participation, avaient échoué.Le groupe hongkongais PCCW avait lui annoncé lundi sa décision de "mettre un terme" à ses discussions avec Orange pour acquérir 49% de la plateforme Dailymotion, en raison de l'attitude du gouvernement français, qui a souhaité laisser le temps à un partenaire européen de se manifester.Le ministre de l'Economie et de l'Industrie, Emmanuel Macron, au nom de l'Etat actionnaire d'Orange à 24,9%, avait demandé à celui-ci de ne pas accorder d'exclusivité à PCCW avant d'avoir discuté avec l'ensemble des partenaires potentiellement intéressés, dans l'idée de favoriser une solution européenne.Il s'agissait de laisser au groupe français Fimalac le temps de faire une offre, avait par ailleurs affirmé à l'AFP une source proche du dossier.- Rival de YouTube - L'opérateur Orange, propriétaire de Dailymotion, avait toutefois précisé que le groupe "n'était pas en négociations exclusives avec qui que ce soit", tout en expliquant "ne pas être hostile à l'entrée d'un partenaire stratégique pour accompagner et accélérer le développement de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant