Daily Wagon, première chaîne française de «food trucks»

le
0

Surfant sur le succès de la restauration rapide itinérante, la marque gère plusieurs camions, qui sillonnent l'Île-de-France et bientôt le reste de la France. L'entreprise espère quadrupler ses effectifs d'ici la fin 2014.

Aller chercher son déjeuner au camion stationné au pied de l'immeuble peut devenir la hantise de certains travailleurs. Choix restreint, hygiène limitée et produits bas de gamme: le camion à pizza ne fait plus rêver. Il a pourtant su reconquérir le coeur des Français en se réinventant. Plus glamour sous le nom de «food truck» (le «camion alimentaire» des Américains), joliment décoré et itinérant, il est (re)devenu incontournable à Paris, comme en atteste le succès de l'emblématique Camion qui fume.

Fraîchement débarqué de Los Angeles où il a passé quatorze ans et «a vu grandir les food trucks», Louis de Malet, entrepreneur dans la restauration, profite de cet engouement pour lancer sa propre affaire. Il s'associe à Francky Lirus, spéc...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant