Daily Mail n'a déposé aucune offre sur Yahoo! mais poursuit les discussions

le
0
Daily Mail n'a déposé aucune offre sur Yahoo! mais poursuit les discussions
Daily Mail n'a déposé aucune offre sur Yahoo! mais poursuit les discussions

La maison-mère du quotidien britannique The Daily Mail a annoncé mercredi n'avoir déposé aucune offre d'achat sur Yahoo!, mais précisé qu'elle continuait de discuter avec des investisseurs éventuellement intéressés par des activités du géant de l'internet américain.Daily Mail and General Trust (DMGT), propriétaire du tabloïd britannique, de sa version internet mais aussi de nombreux autres actifs dans les secteurs de la communication et de la finance, a expliqué qu'il n'avait "pas déposé d'offre pour acheter Yahoo!", dans un court communiqué. Le groupe a toutefois ajouté qu'il poursuivait "les discussions avec des parties qui pourraient être potentiellement intéressées par Yahoo!".Yahoo!, qui connaît des difficultés, a lancé une procédure en vue de cessions potentielles de pans entiers du groupe et acceptait théoriquement jusqu'à lundi les offres préliminaires des candidats au rachat de l'une ou l'autre de ses activités.Le 11 avril, DMGT avait reconnu qu'il discutait avec des investisseurs d'une offre potentielle sur des activités de Yahoo!, confirmant des informations publiées par le Wall Street Journal.Yahoo! n'a donné jusqu'à présent aucun détail sur l'avancée du processus de vente d'une partie de ses activités et aucune offre spécifique n'a été confirmée, mais les médias américains ont cité l'opérateur de télécoms Verizon comme un des principaux prétendants au rachat du coeur de métier du géant - les sites et services en ligne comme la messagerie Yahoo Mail ou le portail d'informations Yahoo News.Verizon pourrait en effet les fusionner avec sa nouvelle filiale AOL, qu'il vient de racheter, sous la houlette du patron de ce dernier, Tim Armstrong.Les médias ont aussi évoqué entre autres un intérêt de plusieurs fonds d'investissement ainsi que de YP Holdings, une société rassemblant les activités numériques des anciennes pages jaunes américaines.La directrice générale de Yahoo!, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant