Daft Punk dynamise le marché du disque français

le
0
Le chiffre d'affaires du secteur est en progression de 6,1% au premier semestre en France, grâce aux bonnes ventes d'albums. Mais le numérique déçoit.

Il est encore trop tôt pour dire que l'orage est passé, mais les producteurs français de musique osent enfin parler d'une «embellie». Au cours du premier semestre de l'année 2013, le chiffre d'affaires de la musique enregistrée a connu une progression de 6,1%, à 217,8 millions d'euros, selon le bilan présenté mercredi par le Syndicat national de l'édition phonographique (Snep).

L'année avait pourtant assez mal commencé, avec un décrochage surprise des ventes de disques durant les trois premiers mois. Mais le deuxième trimestre a été exceptionnel. Les ventes ont bondi de 22,7% par rapport à 2012, ce qui a permis d'inverser la tendance.

L'éclaircie doit beaucoup à la sortie de plusieurs albums très attendus, dont Random Access Memoriesdes Daft Punk. Sorti le 21 mai, l'album totalise plus de 500....

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant