Daesh-État islamique : la guerre des noms a commencé

le
0
Un employé gouvernemental indonésien efface le drapeau de l'organisation État islamique peint sur un mur de la ville de Surakarta City.
Un employé gouvernemental indonésien efface le drapeau de l'organisation État islamique peint sur un mur de la ville de Surakarta City.

La France est une pionnière. Elle est en effet le premier pays à avoir adopté officiellement l'appellation "Daesh" pour désigner l'État islamique, organisation djihadiste qui a proclamé en juillet un califat à cheval sur l'Irak et la Syrie. "Le groupe terroriste dont il s'agit n'est pas un État, il voudrait l'être, mais il ne l'est pas", a déclaré mercredi Laurent Fabius au perchoir de l'Assemblée nationale. "Je vous demande de ne plus utiliser le terme d'État islamique, car cela occasionne une confusion entre islam, islamistes et musulmans. Il s'agit de ce que les Arabes appellent Daesh et que j'appellerai pour ma part les égorgeurs de Daesh." Depuis le 9 septembre, tous les communiqués du Quai d'Orsay et de l'Élysée portent cette mention. Que signifie-t-elle ? Daesh n'est autre que l'acronyme arabe de Dowlat al-Islamiyah f'al-Iraq wa Belaad al-sham, comprenez l'État islamique en Irak et au Levant (pays bordant la côte orientale de la mer Méditerranée). Créée en 2004, au lendemain de l'intervention américaine en Irak, l'organisation djihadiste est née sous les traits d'al-Qaida en Mésopotamie. En 2006, elle englobe plusieurs groupes d'insurgés et devient l'État islamique en Irak. "Connotation péjorative"En difficulté face aux forces américaines et aux milices sunnites, l'organisation, dirigée depuis 2010 par l'Irakien Abou Bakr al-Bagdadi, trouve un second souffle à la faveur du conflit syrien, qui lui...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant