Daemon, un prénom diabolique qui se retrouve devant la justice

le
0
Une famille du Nord-Pas-de-Calais s'est inspiré de la série Vampire Diaries pour prénommer son enfant Daemon. La justice doit se prononcer le 15 décembre.

Après l'affaire Mégane Renaud en 2000, l'affaire Daemon. La famille Défontaine, qui habite Busigny dans le Nord-Pas-de-Calais, est attendue le 15 décembre devant le tribunal des affaires familales de Cambrai pour défendre le choix pour le moins audacieux fait pour le prénom de leur enfant né le 3 novembre dernier, raconte La Voix du Nord .

Le couple a choisi de prénommer son nouveau né Daemon en référence à sa série télévisée préférée Vampire Diaries, diffusée sur TF1, mais sans réaliser que ce choix pourrait être «jugé contraire à l'intérêt de l'enfant» par la justice. Daemon en latin signifiant démon.

Or, l'article 57 du Code civil dispose ainsi que «lorsque ces prénoms ou l'un d'eux, seul ou associé aux autres prénoms ou au nom, lui paraissent contraires à l'intérêt de l'enfant (...), l'officier de l'état civil en avise sans délai le procureur de la République. Celui-ci peut saisir le juge aux affaires familiales». Si le juge estime que le pr

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant