Daech revendique des tirs de roquettes sur Israël depuis l'Egypte

le
0
Daech revendique des tirs de roquettes sur Israël depuis l'Egypte
Daech revendique des tirs de roquettes sur Israël depuis l'Egypte

Le groupe terroriste «Province du Sinaï», qui a fait allégeance à Daech, a revendiqué vendredi des tirs de roquettes depuis la péninsule du Sinaï qui ont explosé dans le sud d'Israël. Un porte-parole militaire israélien avait auparavant indiqué que les roquettes avaient atteint le territoire hébreu sans faire de victime. 

«Trois roquettes Grad ont été tirées sur les positions juives en Palestine occupée», a affirmé dans un communiqué sur Twitter le groupe terroriste, qui a fait du nord de la péninsule égyptienne son bastion. Se faisant autrefois appeler Ansar Beït al-Maqdess, ce groupe a changé de nom pour bien marquer son allégeance à Daech, qui a proclamé un «califat» sur les territoires conquis en Irak et en Syrie.

Dans son communiqué, le groupe accuse Israël d'avoir «soutenu» l'armée égyptienne durant les attaques qu'il a lancé mercredi contre les militaires égyptiens dans le nord du Sinaï et dit avoir agi en représailles à ce soutien présumé. 

#Egypte : la branche de l'#EI dans le #Sinaï revendique les tirs de 3 roquettes Grad sur #Israël. pic.twitter.com/ETQh9Wlpai— Romain Caillet (@RomainCaillet) 3 Juillet 2015

Vive tension dans le Sinaï

Ces tirs surviennent alors qu'une très vive tension règne dans le nord de la péninsule du Sinaï. La «Province du Sinaï» a lancé mercredi une série d'attaques coordonnées particulièrement meurtrières contre les forces de sécurité égyptiennes dans cette région frontalière de la bande de Gaza et d'Israël. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a présenté mercredi ses condoléances à l'Egypte après ces attaques jihadistes qui ont fait au moins 36 morts, en majorité des soldats égyptien dans le Sinaï. 

Les incidents à la frontière ente l'Egypte et Israël sont rares. A la fin 2014, deux soldats israéliens en patrouille avaient été blessés par des hommes non-identifiés ayant tiré des coups de feu ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant