Daech : l'Iran effectue ses premières frappes aériennes en Irak

le
0
Daech : l'Iran effectue ses premières frappes aériennes en Irak
Daech : l'Iran effectue ses premières frappes aériennes en Irak

Le coalition contre le groupe de l'Etat islamique (EI) compte maintenant un allié inattendu, mais très important dans la région : l'Iran. Le régime iranien a envoyé ces derniers jours plusieurs de ses avions de chasse mener des raids contre les positions de Daech (acronyme arabe de l'Etat islamique). Ces premières frappes aériennes iraniennes interviennent alors que la coalition contre Daech se réunit ce mercredi à Bruxelles (Belgique).

Le Pentagone, le ministère américain de la Défense, assure que l'Iran a récemment mené des raids contre Daech en Irak. «Nous avons des indications qu'ils ont lancé des raids aériens avec des avions F-4 Phantom ces derniers jours», a déclaré mardi le porte-parole du Pentagone, le contre-amiral John Kirby.

C'est la première fois que Washington confirme des raids aériens menés par des avions de chasse iraniens contre le groupe EI. L'Iran a, de plus, également mis à la disposition de l'Irak des avions Soukhoï Su-25. Certaines sources assurent que des pilotes iraniens sont aux commandes de ces appareils.

Pas de coordination avec les Etats-Unis

Ces frappes contre un ennemi commun n'ont en tout cas pas été coordonnées. Iran et Etats-Unis ont déjà souligné à plusieurs reprises qu'ils ne collaboraient pas militairement, même s'ils ont déjà abordé plusieurs fois la question de la lutte contre le groupe de l'Etat islamique. Mais sans s'être concertés, les Etats-Unis ont très bien détecté les mouvements des avions de combat iraniens, des appareils anciens qu'utilisaient les Américains lors de la Guerre du Vietnam il y a plus de 40 ans. Le centre de commandement aérien américain basé au Qatar est ainsi particulièrement bien équipé pour détecter ce genre d'appareils.

La confirmation que l'Iran mène des frappes en Irak illustre la manière dont la menace posée par le groupe islamiste a rapproché les deux anciens ennemis. Iran et Irak se sont en effet livré, entre 1980 et ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant