Dacca-La police annonce le suicide d'un suspect de l'attentat

le
0
    DACCA, 11 septembre (Reuters) - Un homme suspecté d'avoir 
compté parmi les organisateurs de l'attentat qui a tué 22 
personnes en juillet à Dacca, la capitale bangladaise, s'est 
suicidé lors d'une opération policière, ont annoncé dimanche les 
autorités. 
    Cinq islamistes bangladais, pour certains issus de milieux 
aisés et progressistes, ont fait irruption le 1er juillet dans 
un restaurant de Dacca fréquenté par les expatriés, tuant 22 
personnes, pour la plupart de nationalité étrangère.  
    L'attaque a été revendiquée par l'organisation Etat 
islamique. Le gouvernement bangladais accuse pour sa part des 
groupes islamistes locaux. 
    L'homme mort samedi a été identifié sous le nom d'Abdul 
Karim par le chef de la police nationale, Shahidul Hoque. 
Suspecté d'être l'un des organisateurs de l'attaque, il aurait 
loué un appartement pour héberger ses auteurs.  
    "Il s'est suicidé dans l'appartement, si bien que nous ne 
pouvons pas recueillir d'information", a déclaré à des 
journalistes un autre responsable policier, Sanwar Hossain, sans 
fournir plus de précisions. 
    La police avait annoncé plus tôt avoir tiré sur le suspect 
pendant une intervention samedi à son domicile, et n'a pas 
éclairci les raisons de ce changement d'explication. 
    Trois femmes, blessées et arrêtées lors de la même 
opération, ont également tenté de se suicider, a ajouté Sanwar 
Hossain. 
    Plus de vingt suspects ont été tués par la police depuis 
l'attaque, dont son cerveau présumé, Tamim Ahmed Chowdhury, un 
Canadien né au Bangladesh.   
      
 
 (Ruma Paul; Julie Carriat pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant