D'un simple coup de fil, Olivetti relance une PME héraultaise

le
0
L'entreprise Fibrosud relance une industrie disparue en France : l'assemblage de téléphones filaires.

Reprise il y a deux ans par ses cadres, alors que la société, propriété d'un fonds, était au bord du dépôt de bilan, Fibrosud entrevoit le bout du tunnel. Cette PME installée près de Montpellier (Hérault) relance une industrie disparue depuis probablement très longtemps en France: ­l'assemblage de téléphones filaires.

Design italien, pièces asiatiques et assemblage français, c'est la formule du nouveau télé­phone résidentiel 380R d'Olivetti, pour l'heure disponible uniquement dans le réseau des boutiques Orange. Tout est naturellement parti d'un coup de fil entre Olivetti et Fibrosud, qui assure d'ordinaire le service après-vente de la marque italienne pour ses produits de bureautique ainsi que des box Internet et décodeurs pour d'autres marques. «Produire un ­téléphone "made in France" n'aurait pas eu de sens économique sur ce marché. En re­...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant