D'ici 2019, l'armée perdrait 20.000 postes

le
0
Le Livre blanc de la défense, remis lundi à François Hollande, prévoit une poursuite de la baisse des effectifs de l'armée française. L'armée de Terre et l'armée de l'Air seraient les premières concernées par ces coupes.

L'armée va devoir continuer à se serrer la ceinture. Selon plusieurs sources concordantes, le Livre blanc de la défense, remis lundi en fin de matinée au chef de l'Etat, table sur 20.000 supressions de postes entre 2015 et 2019. Des coupes dans la continuité de celles décidées en 2008, lorsque Nicolas Sarkozy avait programmé la suppression de 54.000 emplois dans la défense, entre 2008 et 2015.

La répartition des suppressions de postes entre les différentes armées et services de la défense sera décidée ultérieurement, lors de l'élaboration de la Loi de programmation militaire (LPM, 2014-2019) qui doit être discutée à l'automne au Parlement. Mais d'après Europe 1, qui a eu accès au Livre blanc, ce sont les armées de Tere et de l'Air qui s...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant