D. Bank envisage une IPO pour sa banque de détail-source

le
0

(Actualisé avec précisions sur la stratégie et les alliés potentiels étrangers) FRANCFORT, 14 janvier (Reuters) - Deutsche Bank DBKGn.DE étudie la possibilité de scinder l'ensemble de ses activités de banque de détail et de les coter en Bourse si un projet de réglementation obligeant les groupes bancaires à cantonner leurs activités à risque entre en vigueur, a-t-on appris d'une source informée des discussions en cours. Dans ce scénario, Deutsche Bank conserverait ses activités de banque d'investissement et de gestion d'actifs tout en introduisant progressivement en Bourse sa division de banque de détail, avec l'espoir de conclure par ce biais une alliance avec un partenaire étranger, a expliqué cette source. Interrogé sur le sujet, Deutsche Bank a répondu: "Nous avons été transparents sur le fait que la banque va passer en revue et actualiser sa stratégie au cours de l'année à venir. Il est irresponsable de spéculer sur la vente d'une quelconque activité." Le projet concernant la banque de détail est purement hypothétique, a dit la source, et il sera envisagé plus sérieusement si les autorités de tutelle imposent au secteur des règles qui réduiraient les avantages que peut retirer une grande banque d'investissement comme Deutsche Bank du fait de détenir à 100% un réseau de banque de détail. A Berlin, une source gouvernementale a déclaré que Deutsche Bank avait engagé un lobbying "très, très actif" pour tenter d'obtenir un assouplissement du projet de loi sur la séparation entre activités risquées et activités de dépôts. REVUE STRATÉGIQUE EN 2015 Certains députés allemands jugent ce texte essentiel pour prévenir une nouvelle crise financière et éviter au contribuable d'avoir à renflouer un établissement en difficulté. L'une des pistes envisagées, a dit la source au sein de Deutsche Bank, consisterait à vendre une partie des activités de détail à un grand partenaire étranger parallèlement à une introduction en Bourse. Le groupe espagnol Santander SAN.MC et le français BNP Paribas BNPP.PA pourraient être intéressés par un tel projet, qui leur permettrait de se renforcer dans la première économie d'Europe, a ajouté la source. Santander et BNP Paribas ont refusé de commenter ces informations. Deutsche Bank a annoncé le mois dernier qu'il procéderait en 2015 à une revue stratégique, expliquant vouloir reconsidérer ses différentes activités et ses objectifs de profits. Le groupe n'a pas exclu de vendre sa filiale de banque de détail Postbank DPBGn.DE , acquise par morceaux ces dernières années. ID:nL6N0U21XN L'évolution du cours de Bourse et des résultats financiers de la première banque allemande suscitent un mécontentement croissant parmi les investisseurs. L'un des 10 principaux actionnaires, qui a requis l'anonymat, a dit juger qu'une cession de Postbank aurait du sens, le groupe n'ayant plus besoin de son importante base de dépôts. "Nous apprécierions une vente de Postbank. La banque a été rachetée à un moment où les liquidités étaient rares. Ce n'est plus le cas aujourd'hui. Aujourd'hui, l'important, c'est de maigrir et d'être en meilleure forme." (Kathrin Jones et Thomas Atkins à Francfort, Gernot Heller et Matthias Sobolewski à Berlin; Marc Angrand pour le service français, édité par Patrick Vignal)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant