D'autres produits aiguisent leur appétit

le
0

Les céréales ne sont pas les seuls besoins de la population chinoise. Revue de détail.

 

Les tomates

 

L'affaire avait défrayé la chronique en 2004 dans le Vaucluse, quand la coopérative historique le Cabanon fut rachetée par le géant chinois de transformation de tomates Xinjiang Chaklis. Les tomates françaises repartaient sur le marché mondial et notamment en Chine. Seul hic : le Chinois s'était engagé à maintenir une production de 60 000 t de tomates, ce qui n'a jamais été réalisé. En 2014, l'entreprise a été placée en liquidation judiciaire.

 

Le vin

 

Le dernier château à être passé sous pavillon chinois en février est, dans le Médoc, les Domaines CGR, comprenant les propriétés Château la Cardonne, Château Ramafort et Château Grivière -- 125 ha au total --, rachetés par de riches amateurs de Bordeaux, la famille Huang, via sa holding Hongkong Funshare Life Group Share. Les rachats chinois ont commencé il y a une dizaine d'années dans le Bordelais. « Au départ, cela concernait de petits châteaux rachetés par des stars comme l'actrice Maggie Cheung. Aujourd'hui, cela prend une autre ampleur, ce sont des domaines entiers », indique Emmanuel Gros, vice-président de la chambre de commerce française en Chine. D'autres régions comme le Var -- et son célèbre rosé -- ou la Bourgogne sont en ligne de mire des Chinois.

 

Le lait

 

Deux grandes tours de séchage de lait s'élèvent désormais au coeur du Finistère à Carhaix. A côté flotte le drapeau chinois. Elles appartiennent à l'entreprise chinoise Synutra. Dans un pays où le scandale du lait à la mélamine de 2008 a traumatisé les esprits, le lait pour nourrisson français a la cote. Résultat : ces dernières années, les Chinois investissent dans les usines laitières françaises. En Normandie, Biostime, cinquième marque de lait infantile en Chine, s'est allié à la coopérative normande Isigny Sainte-Mère pour ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant