D'après Juncker, la Grèce a « pratiquement atteint » ses objectifs de réformes

le
4
Un Eurogroupe est prévu lundi à Bruxelles. Il doit se pencher sur la revue des réformes grecques.
Un Eurogroupe est prévu lundi à Bruxelles. Il doit se pencher sur la revue des réformes grecques.

Selon le président de la Commission européenne, les premières discussions l’aménagement de la dette vont pouvoir être menées, lors de l’Eurogroupe de lundi.

Les premières discussions sur la possibilité d’un aménagement de la dette grecque vont pouvoir être menées, lundi, dans le cadre de l’Eurogroupe, a fait savoir le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker.

Dans un entretien à paraître dimanche 8 mai dans les journaux du groupe allemands, Funke Mediengruppe, le Luxembourgeois détaille ainsi : « Nous en sommes à l’heure actuelle à la première revue du programme [du plan d’aide à Athènes] et les objectifs sont pratiquement atteints. »

Les créanciers avaient fait de cette « revue », qui sert à évaluer l’avancement des réformes menées dans le pays contre le prêt international qui lui a été accordé à l’été 2015, un préalable à toute discussion sur la dette. Mais après des mois de discussions, ces mesures n’ont pas encore reçu le satisfecit nécessaire, en raison surtout des divergences entre l’Union européenne (UE) et le Fonds monétaire international (FMI).

Aucune réduction pure et simple de la dette L’Eurogroupe prévu lundi à Bruxelles, doit à nouveau se pencher sur ce dossier. Lors de cette réunion, les ministres des finances de la zone euro vont aborder, selon M. Juncker, « la manière dont on peut rendre la dette de la Grèce soutenable à long terme ». Et de rappeler cependant qu’une réduction pure et simple de celle-ci n’est pas à l’ordre du jour.

Les déclarations de M. Juncker vont ainsi dans le sens de celles du ministre grec des finances Euclide Tsakalotos. Celui-ci a appelé samedi ses pairs à approuver...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • d.e.s.t. il y a 9 mois

    Juncker est-il "pratiquement" acceptable? On peut en douter!

  • roober il y a 9 mois

    Pas de souci il y aura bientôt deux boulets aux pieds de l'Europe (un par jambe) : la Grèce ET la France !

  • stepone7 il y a 9 mois

    juncker il fait tout pour sauver son siege a la direction de l europe .. c est clair si plus d europe il devra pointer au chomage .. ca serait bien qu il ressente ce que des millions d europeen vive a cause de cette europe qu il protege par dessus tout

  • stepone7 il y a 9 mois

    bienvenue dans le monde des bizounours ...